Madagascar, pays empreint de mystères quand à l’origine de son peuplement. Beaucoup d’hypothèses sont avancées et des recherches en cours et passées tendent à confirmer l’arrivée d’austro indonésiens sur la côte est de l’ile. Mais rien n’est certain et les fouilles se poursuivent.

Un clivage oppose traditionnellement les Merina, vivant dans les Hautes Terres, et les groupes « côtiers » d’origine africaine. Dès l’indépendance, la recherche sur l’histoire du peuplement de Madagascar a été encouragée. S’appuyant sur des données archéologiques et ethnologiques, les chercheurs ont mis en évidence un peuplement simultané de l’île par des populations d’origine malayo-indonésienne et africaine, plusieurs vagues d’immigration se succédant au cours des siècles, depuis le début de notre ère. A savoir que depuis longtemps les recherches des universitaires (Université à Madagascar comme à l’INALCO (institut des langues orientales) à Paris, avec d’éminents chercheurs ethno-paléontologue…) jusqu’à ce jour confirment tous les hypothèses du début

Voici, ci-dessous quelques éléments d’articles parus qui pourraient répondre à quelques unes de nos nombreuses questions :

Article 1

« L’Université de Queensland par le biais de son étude internationale a découvert la première preuve archéologique directe que Madagascar a été colonisé par une communauté d’Asie du Sud-Est ». Voilà ce qu’on peut lire dans un billet sur le site de cette université australienne. ……

L’université australienne de Queensland vient d’annoncer la publication sur la revue Proceedings of the National Academy of Sciences des résultats de fouilles menées sur 18 anciens campements répartis à Madagascar, aux Comores et sur le continent africain. Sur ces sites, ils ont trouvé des restes de récoltes datant d’entre les VIIe et le XIIe siècle. »

Voici le lien pour lire en intégralité cet article fort intéressant : Madagascar : les origines du peuplement

Article 2

« Mais désormais, de nouvelles études montrent une colonisation austronésienne qui date de 700 à 1 200 de l’ère commune. Et la preuve est sous la forme d’un fil d’Ariane. Des récoltes et des graines propres à l’Austronésie se sont propagées à Madagascar et dans les îles voisines. Nous avons finalement un signal de cette expansion austronésienne selon Nicole Boivin, une archéologue de l’Institut Max Planck en Allemagne. »

A lire dans  : Qui étaient les premiers malgaches ?

Après la lecture de ces deux articles, des ombres s’éclaircissent sur ces origines mais qu’en est il ? Voici donc, une fois n’est pas coutume, à nouveau des questions posées sur les Vazimbas et leurs réelles origines ethniques