Le tourisme durable au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes en zones rurales à Madagascar MahayExpédition©

Dans le cadre de l’appel à projet intitulé « Le tourisme durable au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes en zones rurales à Madagascar », l’ONG Village Monde a proposé à notre agence Mahay Expédition de les représenter pour cette première partie de formation initiée en partenariat et au profit de l’association MATOR.

Développer le tourisme durable et responsable à Madagascar

« Ce projet innovant a pour objectif principal d’améliorer et d’augmenter de façon durable l’autonomie des femmes et des jeunes dans les zones rurales de Madagascar grâce à la mise en valeur et la création d’opportunités d’emploi et la croissance de revenu, principalement dans le secteur du tourisme durable. Le positionnement du tourisme (et du voyageur) comme vecteur de développement durable et comme levier économique pour l’autonomisation des femmes, l’avenir des jeunes et le développement des communautés rurales contribuera à l’atteinte des résultats suivants » (ONG Village Monde). » 

  1. L’appui auprès des femmes et des jeunes malgaches en milieu rural à trouver de nouvelles opportunités de travail.
  2. Le renforcement de leurs capacités dans les domaines utiles et accessibles (entrepreneuriat, tourisme durable, commercialisation, communication).
  3. L’accroissement des compétences du partenaire local à soutenir le développement touristique dans les régions visées au profit des populations locales.
  4. L’amélioration des conditions de vie de ces populations rurales par le biais d’Activités Génératrices de Revenus.

formation en tourisme durable à Madagascar avec Mahay Expédition
Formation en Tourisme Durable en milieu rural à Madagascar.

La situation et l’isolement géographique des sites ainsi que l’état catastrophique du réseau routier ont contraint les responsables de Madagascar Tourisme Rural à des aménagements de programme. La décision a été prise d’effectuer une seule mission de 22 jours pour insérer l’intégralité des six sites inscrits au programme dans le but de réduire les couts mais aussi et surtout de concentrer ce programme en un seul déplacement pour éviter de mobiliser les formateurs à plusieurs reprises.

Ce déplacement a été plus que nécessaire et placé idéalement dans la programmation des différentes formations à suivre. Sans celui-ci, il aurait été difficile voire impossible de mettre à profit les budgets alloués mais aussi et surtout de pouvoir répondre à la thématique « Le tourisme durable au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes en zones rurales à Madagascar ».

Voyages durables et responsable à madagascar

Avant toute chose, il est impératif de connaitre et d’identifier le public cible pour adapter les formations, les modules, les formateurs, le temps et les moyens si complexe à analyser en milieu rural à Madagascar.

Nous avons rencontré des acteurs locaux motivés et enchantés de ces formations qui ne demandent qu’à s’investir mais qui attendent beaucoup du contenu et de la valeur ajoutée des prochaines formations.